Pourquoi les compagnies aériennes font-elles parfois payer la valise cabine ?

Valise cabine

Voilà une question qui vous a certainement déjà traversé l’esprit. Qu’est-ce qui peut bien motiver cette décision parfois ? Le savoir à l’avance et s’y préparer est toujours mieux que de l’apprendre une fois à l’aéroport. Cela peut être désagréable ! Voici ce qu’il faut savoir des circonstances de facturation de votre bagage cabine lors de votre prochain voyage. Mais avant, il faut bien comprendre ce que c’est qu’une valise cabine.

C’est quoi une valise cabine ?

L’expression commune valise cabine est en opposition à celle de bagage en soute. Est désignée comme telle, une valise suffisamment petite pour tenir à l’intérieur de l’avion en dessous des sièges passagers ou justement des casiers-bagages situés au-dessus des sièges passagers. Ce type de valise obéit de plus en plus à des formats particuliers exigés par les compagnies aériennes. À cet effet, chez un spécialiste comme Delsey.com vous trouverez ce qu’il faut comme sacs de voyage pour cabine.

Pourquoi une valise cabine ?

Quand vous voyagez, bien souvent vous avez deux catégories de bagages. Les bagages ‘’valise de cabine’’ et les bagages que vous pouvez laisser en soute. La première catégorie de bagages vous est particulièrement très précieuse. Ceci parce que bien souvent, elle comporte des objets sensibles et parfois fragiles sur lesquels vous tenez à garder un œil pour être rassuré. Il peut s’agir de bijoux de valeurs, de votre ordinateur ou de documents de travail confidentiels.

Avec un sac-bagage de cabine, vous ne risquez pas de voir ces biens compactés au milieu de nombreux autres bagages. En plus, vous ne risquez pas de les perdre comme cela peut arriver avec les bagages en soute.

Maintenant que l’expression valise cabine est éclaircie, c’est le moment d’aborder les motifs qui justifient parfois son paiement par les compagnies aériennes.

Quand est-ce que la valise cabine peut-être facturée ?

Pour rentrer et vous installer dans l’avion à votre place, vous pouvez garder jusqu’à deux bagages-cabine, mais soumis à des conditions différentes.

Les bagages-cabine aux normes

Dans le cas présent, vous pouvez garder un bagage-cabine désigné comme ‘’petit sac’’. Celui-ci doit avoir les dimensions suivantes selon les compagnies :

·        Wizz Air : longueur 40 cm, largeur 30 cm, épaisseur 20 cm et un poids de 10 kg pour votre ‘’petit sac’’ considéré comme valise cabine ;

·        Vueling Airlines : longueur 55 cm, largeur 40 cm, épaisseur 20 cm, poids 10 kg ;

·        Emirates : longueur 55 cm, largeur 38 cm, épaisseur 20 cm, poids 7 kg ;

·        Ryanair : longueur 55 cm, largeur 40 cm, épaisseur 20 cm, poids 10 kg ;

·        Air France : longueur 55 cm, largeur 35 cm, épaisseur 25 cm, poids 12 kg ;

·        Volotea : longueur 55 cm, largeur 40 cm, épaisseur 20 cm, poids 10 kg ;

·        KLM : longueur 55 cm, largeur 35 cm, épaisseur 25 cm, poids 12 kg pour votre petit sac considéré comme valise cabine ;

·        EasyJet : longueur 56 cm, largeur 45 cm, épaisseur 25 cm, poids illimité ;

·        Air Canada : un bagage cabine (longueur 55 cm, largeur 40 cm, épaisseur 23 cm, poids 10 kg

·        Lufthansa : longueur 55 cm, largeur 40 cm, épaisseur 20 cm, poids 8 kg

Un sac qui respecte ces dimensions peut être directement gardé en cabine gratuitement.

Les bagages-cabine hors normes

L’autre cas possible c’est un bagage-cabine dont les dimensions dépassent celles énumérées ci-dessus. Dans ce cas, si votre valise cabine pèse plus de 10 kg, elle peut être introduite dans la cabine moyennant une somme forfaitaire de cinq à sept euros selon la compagnie. Ce montant peut relativement varier suivant d’autres conditions spécifiques.

Par exemple, si vous faites votre enregistrement au comptoir, son prix va légèrement monter de quelques euros par rapport à un enregistrement de valise cabine en ligne.